La checklist du déménagement

publié le


Un déménagement est un moment stressant mais marque également une hâte de se retrouver dans son futur chez-soi. Afin de rendre ce moment le plus efficace possible, certaines grandes étapes doivent être répertoriées et peaufinées. Voici quelques moments-clé qui méritent une bonne planification et une logistique personnalisée.

1. Le planning
Un déménagement se prépare en amont, en moyenne de trois mois auparavant. Afin de bien gérer la partie administrative tout comme le transfert de vos effets personnels, un planning est un atout majeur. S’y trouveront des jalons à ne pas manquer : la date du préavis de départ donné au propriétaire si vous être locataire, la prochaine rentrée à l’école de vos enfants, les différentes demandes de devis aux prestataires (déménageurs, peintre ou artisan pour mettre en état la maison que vous quittez, etc.), et une date butoir pour finaliser certaines choses (transfert de abonnements de journaux, le câble et courrier). Renseignez-vous sur les délais.

2. Le bilan de ce qui sera emporté
Avant de déménager, il est important de faire le tri de qui qui mérite d’être emporté mais aussi ce qui correspond au futur logement. Pour procéder avec efficacité, le tri peut être fait pièce par pièce. Cela vous donnera aussi le loisir de choisir et ensuite de donner, vendre ou mettre à la benne les éléments qui ne vous conviennent plus. Si vous souhaitez vendre du mobilier, commencez à publier vos annonces.

3. Le nouveau logement et ses besoins
L’aménagement du futur logement doit aussi être une priorité de votre planning. En effet, l’espace disponible (volume des pièces, placards etc.), les besoins en réparation, les futurs achats du logement sont autant de choses à envisager. Ainsi, si vous vendez certaines avant de partir, cela sera un plus pour les achats de votre future maison. Profitez du moment où le logement est vide pour mieux visualiser ce que vous en ferez. Si vous comptez y apporter vos plantes en pot ou en terre, pensez déjà aux emplacements et au transplantation des arbres et arbustes.

4. Prévoir les cartons et autres emballages
Si vous ne faites pas appel à un déménageur, prévoyez les différentes tailles de cartons et autres emballages requis pour tous les objets de votre maison : livres, couettes, jouets, vêtements… Alternez les différents objets dans de petits, moyens et grands cartons pour éviter un poids trop conséquent. Prévoyez du papier bulle et des journaux pour les objets fragiles comme la vaisselle et les bibelots. Commencez à emballer ce qui vous est le moins utile au quotidien (comme les décorations saisonnières, les livres et les appareils de cuisine que vous utilisez peu). Très important : nommez les cartons selon ce qu’ils contiennent et dans quelles pièces ils seront déposés dans la prochaine maison.

5. Le déménagement des animaux domestiques
Un des moments de stress du déménagement est le déplacement des animaux domestiques. À prévoir : leur faire visiter le nouveau logement sans stress au préalable si possible ; avoir une ou plusieurs personnes attitrées qui s’occupent d’eux le jour J pour qu’ils ne s’enfuient pas dans la cohue, et leur prévoir à manger et une gamelle afin qu’ils se sentent tout de suite chez eux à l’arrivée.

6. La veille
Débranchez le réfrigérateur et dégivrer le congélateur (prévoyez d’avoir un minimum de denrées congelées et cuisinez le peu qui reste si possible). Composez également un carton avec les essentiels dont vous aurez besoin en arrivant : nécessaire de toilette, quelques verres et assiettes, des draps et une serviette.

7. Après le déménagement
Une fois transportés, les cartons doivent être entreposés selon les besoins prioritaires. Les emballages défaits doivent être recyclés si possible pour éviter l’encombrement du garage mais aussi par souci de l’écologie. Essayez de laisser une carence entre le déménagement et le moment de quitter les lieux de l’ancien domicile. Ainsi vous pourrez nettoyer, reboucher les trous et passer un coup de peinture sur certaines cloisons abîmées, mais aussi récupérer des choses comme les plantes (pas pratique de le faire le jour même du déménagement) et de petits objets (chargeurs de téléphone etc.).

8. Les travaux
Une bonne façon d’emménager en douceur et sérénité, n’attendez pas longtemps pour entreprendre les travaux à faire : poser les barres de rideaux, peinture, branchement des câbles et décoration. Quelques jours de congés seront la bienvenue pour vous installer.

  1. Le guide complet pour déménagement à l’île Maurice
  2. La checklist du déménagement
  3. Les démarches, conseils et astuces
  4. Les professionnels du déménagement à Maurice
  5. La gestion locative

A lire egalement dans la rubrique : Se loger

La maison passive pour écolos actifs

Le 20/11/2019

Ayant un moindre recours aux énergies naturelles, le premier pas vers une maison passive survient dès la conception de l’édifice… De quoi ravir les (...)

Nos dossiers

Acheter à l’Ile Maurice

Acheter un bien immobilier représente l’investissement de toute une vie, plus particulièrement lorsqu’il s’agit de l’acquisition d’une maison. Il faut (...)

Louer : Locataires

La location immobilière est un marché qui prend de l’ampleur. La demande grandissante pour les maisons, appartements, studios et villas à l’Ile (...)

Louer : Propriétaires

Propriétaire, vous cherchez à louer un bien immobilier ? Nous vous guidons dans toutes les démarches ! La location permet en effet de bénéficier de (...)

Faire construire

Choisir son terrain, élaborer un plan de construction, faire application pour un permis de construction, choisir ses matériaux, entamer les (...)

Aides au logement à l’île Maurice : la NHDC Ltd

Créée en 1991, la National Housing Development Co. Ltd est une organisation étatique ayant pour mission la construction de logements décents pour (...)

Déménager à l’ile Maurice

Vous avez décidé de vous installer à l’île Maurice, obtenu tous vos permis et il est temps de songer sérieusement à votre déménagement. Dans bien des (...)