Ma maison en mode écolo : Pourquoi attendre demain ?

publié le

On parle tous d’écologie. Et si notre maison se mettait au vert ? Neuve ou ancienne, elle consommera moins d’énergie. Une pierre à l’édifice du patrimoine naturel et un soulagement pour nos factures ! Les solutions ne manquent pas à Maurice... et il n’y pas de petites économies. LexpressProperty vous dit tout sur les maisons écologiques.

Une maison écologique, c’est quoi ?

La maison écologique consomme le moins d’énergie possible. Elle pourra, à terme, produire plus d’énergie qu’elle n’en utilise ! Loin de ne concerner que la préservation de l’environnement, elle est aussi plus saine pour ses habitants et présente une valeur ajoutée à la revente.

La bioclimatologie :

L’orientation de votre maison à un impact direct sur votre consommation d’énergie. La maison intelligente conserve la chaleur en hiver en limitant les déperditions avec des ouvertures plus grandes au nord pour s’exposer au soleil. En été, le maintien de la fraîcheur se fait grâce à des murs blancs.

Le naturel revient au galop :

En privilégiant les matériaux naturels ou bruts (donc peu ou pas transformés) et ceux disponibles localement, votre maison respirera mieux... et la nature aussi ! Les apports gratuits de soleil doivent être optimisés avec des portes et fenêtres plus isolantes. Capitalisez sur les calories naturelles avec des panneaux solaires photovoltaïques ou thermiques.

Plus forte pour être plus saine :

La maison écologique tropicale doit être plus résistante aux intempéries : cyclones, pluies torrentielles, etc. Côté solidité, les panneaux en polystyrène expansé sont des isolants thermiques et résistants à l’eau. Et contrairement aux idées reçues, le polystyrène ne contient aucun gaz polluant et il est 100% recyclable.

De l’imagination pour tout recycler :

Tout est bon pour une utilisation intelligente : récupération d’eau de pluie et des eaux « grises » (lave-vaisselle et lave-linge) pour le lavage de votre voiture et l’arrosage du jardin, recyclage des déchets alimentaires, ou encore une bonne performance énergétique grâce à des économies d’eau (avec des mitigeurs de robinets) et d’électricité (avec l’utilisation d’ampoules à basse consommation ou LED).

Tout pour une maison écolo à Maurice

• Les planches en composite de bois fabriquées à partir de cosses de riz et de plastique recyclé. Résistantes aux rayons UV, à l’eau et aux termites, elles peuvent être utilisées pour les planchers extérieurs et les faux plafonds, entre autres.

• Les panneaux de construction isolants du système Hestian (HBS) en polymères végétales recyclées. Plus besoin de blocs de béton, ils peuvent résister aux intempéries.

• Le “rocksand” est utilisé dans la composition du béton et du crépissage, c’est une alternative écologique au sable corallien.

• Les peintures et vernis conçus à partir de matières premières non toxiques, sans solvants et à base d’eau avec un taux de Composés Organiques Volatils (VOC).

• L’énergie produite par les panneaux photovoltaïques chez les particuliers intéressent le CEB, qui encourage les personnes souhaitant lui vendre de l’électricité produite à partir d’énergies renouvelables.

Le Bâtiment Passif

Le Bâtiment Passif est bel et bien l’objectif du futur. Il repose sur le principe que la chaleur dégagée à l’intérieur d’une maison et celle apportée par l’extérieur suffisent à répondre à ses besoins de chauffage. Concept né en 1988, il a permis de réaliser une économie de chauffage de 90% dans certains pays européens comme la France et la Belgique par rapport aux standards locaux de l’époque.

En 1996, M. Feist fondait l’Institut Passivhaus, à Darmstadt. Les principes : une isolation thermique des parois très élevés et des fenêtres de très grande qualité ; la suppression des ponts thermiques ; une excellente étanchéité à l’air ; une ventilation double flux avec récupération de chaleur ; une captation optimisée (mais passive) de l’énergie solaire et des calories du sol, et une consommation d’énergie limitée pour les appareils ménagers.

À l’occasion des 10 ans du premier bâtiment passif français en 2017, 50 habitants ont témoigné. 96% se disaient satisfaits de leur maison et 86% la jugeait beaucoup plus économe qu’une habitation traditionnelle. Il existe plus de 2 000 constructions passives en France (dont 200 certifiées Bâtiment Passif), et plusieurs milliers dans le monde.

nos articles

Dressings : Les solutions de rangement

Le 13/02/2020

Plus besoin de sortir tous vos habits du placard pour retrouver un chemisier ou un pull ! Un dressing bien aménagé vous aidera à devenir un As de (...)

La maison passive pour écolos actifs

Le 20/11/2019

Ayant un moindre recours aux énergies naturelles, le premier pas vers une maison passive survient dès la conception de l’édifice… De quoi ravir les (...)

Consultez les archives