Achat ou location ? Bilan des options

publié le

Achat immobilier ou location immobilière ? Telle est la bonne question ! Que vous soyez en couple, en famille, célibataire ou retraité, le dilemme reste le même mais les enjeux ne le sont pas selon les besoins, le mode de vie et, bien sûr, le budget de chacun. Pour vous aider à démêler les possibilités et avantages de l’achat et de la location, voici notre dossier.

L’achat, l’option pérenne

Une acquisition immobilière peut représenter l’investissement de toute une vie. Pour y avoir recours en toute sérénité, il faut disposer en amont de toutes les informations avant de se lancer. Entre les appartements en rez-de-jardin, duplex, studios, maisons en copropriété, maisons mitoyennes ou villas, l’offre est belle et bien présente à Maurice. Certes, une acquisition immobilière représente bien plus d’investissement, souvent à très long terme pour ceux n’ayant pas un apport conséquent, mais les avantages qui en découlent ne sont pas des moindres.

Les avantages de l’achat :

1. La liberté d’être chez soi : L’acquisition immobilière est sans conteste la plus chère des options en matière de prix d’achat, de frais d’entretien et de charges, mais elle garantit la liberté de moduler son bien à sa guise. Sans parler de l’intimité du « home sweet home » ! Ainsi, pas de contraintes au niveau de la pollution sonore quand c’est une maison individuelle et moins pour une maison mitoyenne, car vous n’aurez pas à partager vos murs, sols ou plafonds avec des voisins. Vous pouvez même avoir une cour extérieure clôturée, vous séparant de vos voisins.

2. La copropriété pour plus de sécurité : Si la vie en appartement vous tente et que le paiement des frais de syndic cadre avec votre budget mensuel, alors une copropriété serait un choix approprié. L’atout majeur des copropriétés comparé aux maisons individuelles est que vous n’avez pas à vous soucier de l’entretien de votre jardin ou de votre extérieur. Qui plus est, vous aurez un sentiment de sécurité renforcée surtout si vous y vivez seul. Un autre point, mais pas des moindres, qui fera pencher la balance pour une copropriété, est son prix plus abordable, comparé à celui d’une maison.

3. Un investissement financier : Bien que les maisons individuelles standards et villas dans des résidences privées aient la cote, elles restent onéreuses. Pourtant, l’achat permet de se constituer un patrimoine au fil des années, pour votre retraite tout comme pour la postérité. Contrairement à la location, les versements mensuels du prêt ne sont pas à fonds perdus. Les aménagements faits ne sont que des moyens de mieux vivre et donneront de la plus-value à votre bien. En cas de revente, cet investissement à long terme donnera lieu à un apport pour un autre logement, voire un retour sur investissement.

La location, la solution de transition

La location immobilière est la solution à privilégier quand on débute dans la vie active mais également dans des moments de transition où d’autres projets prioritaires sont en cours de réalisation. Un premier logement, un nouveau projet professionnel, un séjour de longue durée, ou un déménagement d’une région à une autre, voire d’un pays à un autre… Ces cas de figure appellent plus l’option location.

Les avantages de la location

1. Les bons plans temporaires : Alors que le marché de la location a connu une transformation radicale ces dernières années, plusieurs types de logements haut de gamme sont mis en location : appartements, studios, appart-hôtels et villas IRS/RES/PDS par des propriétaires ayant une seconde résidence. Ce sont des opportunités uniques pour trouver des logements exclusifs sans investir soi-même. D’un point de vue purement financier, le différentiel pour un primo-accédant sans apport entre loyer mensuel et remboursement de la mensualité d’emprunt est une raison suffisante pour passer par le temporaire en premier. De plus, la location à long terme permet de se poser pendant quelques années, sans être tributaire des baux renouvelables.

2. La superficie adéquate et la convivialité : Nombre de personnes vivant seules, notamment les jeunes, étudiants et célibataires, cherchent de petits appartements ou des studios à louer. Vous y gagnez aussi en convivialité, en cas de colocation, tout en amoindrissant les coûts. Souvent, l’étage et le rez-de-chaussée libres d’une maison sont aussi mis en location : l’idéal pour ceux qui recherchent leur indépendance sans être isolés.

3. Les meublés : Une maison ou appartement entièrement meublé ? Le graal pour ceux qui ont un budget serré et qui ne veulent pas s’encombrer de meubles dans un premier temps. Bien que la liste exhaustive des meubles devant être mise à disposition dans un meublé n’existe pas, il faut que celui-ci soit habitable si le locataire n’y apporte que ses petits effets personnels. C’est-à-dire qu’il doit comporter l’indispensable en matière de meubles et d’électroménager : vaisselle, lit, table, chaises, réfrigérateur, machine à laver, four, et plaque de cuisson… Le confort suprême !

nos articles

Consultez les archives