Pointe d’Esny Le Village : Une approche éco-responsable pour un projet unique à Maurice

publié le

Au-delà d’un projet immobilier de grand qualité, Pointe d’Esny Le Village est la promesse d’une vie confortable et agréable dans un village balnéaire au cœur d’une nature préservée.

C’est sur le littoral sud-est de l’île, à cinq minutes de Mahébourg et de la plage de Blue Bay, que vous trouverez ce projet immobilier durable de la Compagnie de Beau Vallon Limitée (CBVL). La phase 1 du projet compte 175 unités résidentielles, à partir de Rs 6,9 millions (commercialisées aux Mauriciens comme aux étrangers) ainsi que des terrains à bâtir, faisant partie intégrante du PDS. En son centre, le poumon vert du projet : des étangs naturels qui seront préservés et restaurés. Grâce aux nombreuses commodités à proximité, telles que le Beach Club menant à l’un des plus beaux lagons de l’île ; l’école maternelle et primaire à venir ; la supérette, les cafés et les restaurants, ce petit coin de paradis s’apprête à devenir un quartier confortable et moderne au sein d’un environnement naturel et préservé.

Restauration des zones humides de Pointe d’Esny

Les zones humides remplissent différentes fonctions écologiques fondamentales dans notre écosystème, aidant à réguler les inondations, hébergeant une végétation capable de lutter contre l’érosion des côtes et des berges, et agissant comme filtre pour empêcher toute contamination de l’océan et des nappes phréatiques.

Reconnaissant l’importance de ces zones humides, la CBVL a décidé d’aller encore plus loin pour la protection de l’environnement. Alors que la loi préconise de respecter une zone-tampon de 30 mètres, la CBVL a prévu dans le concept du projet des zones-tampon plus généreuses à certains endroits, dans le but de consolider les zones humides et de créer une zone protégée d’un seul tenant au coeur du projet Pointe d’Esny Le Village. Ce faisant, la superficie des zones humides et des zones tampon a été considérablement augmentée : le projet offre une zone verte d’un seul tenant de 148 380 m2 au total.

À l’heure actuelle, les zones humides situées dans Pointe d’Esny Le Village comptent de larges espaces recouverts par des espèces végétales exotiques invasives. Dans le cadre du plan de restauration de la CBVL et afin de rétablir les écosystèmes naturels, les espèces indésirables seront enlevées dans un premier temps, puis remplacées par des végétaux endémiques et indigènes compatibles avec le climat côtier de Pointe d’Esny. On y retrouvera alors le Bois d’Olive, le Bois Boeuf, le Bois d’Ébène, le Vacoas, le Bois de Reinette, le Baume de l’île Plate, ou encore le Colophane Bâtard, pour n’en citer que quelques uns... C’est en œuvrant en collaboration avec des experts en biodiversité que la CBVL s’assure d’un véritable travail de fond pour ensuite obtenir de meilleurs résultats.

Recréer cette végétation côtière endémique sera bénéfique pour l’habitat des oiseaux, et profitera à leur repeuplement, dans la mesure où elle recréera des corridors écologiques entre l’île aux Aigrettes, la zone Ramsar de Pointe d’Esny, les zones humides du projet de Pointe d’Esny Le Village et la dune de La Cambuse.

Un véritable enjeu écologique

La CBVL en est convaincue : un développement respectueux de l’environnement est crucial pour lutter contre le réchauffement climatique qui s’accélère. Elle s’engage donc à créer une synergie entre la croissance économique de ce projet et l’écologie (appelée “écolonomie”) et devenir une véritable référence à Maurice en matière de protection de la biodiversité.

Outre la restauration des zones humides, la CBVL compte de nombreuses autres initiatives au sein du projet de Pointe d’Esny Le village, pour une île plus verte. Parmi elles, une station d’épuration des eaux, un système de récupération des eaux de pluie, le tri des déchets, ou encore l’utilisation de panneaux photovoltaïques et la valorisation de la ventilation naturelle à travers l’architecture.

Prêts à vous installer dans un village éco-responsable, mêlant nature tropicale, plage immaculée, lagon turquoise, et commodités ? Les travaux de Pointe d’Esny Le Village débutent au deuxième trimestre 2020 !

Planets

nos articles

Consultez les archives