La Compagnie de Beau Vallon trace les contours d’un Sud-Est nouveau

publié le

Misant sur le fort potentiel de développement de Beau Vallon et de ses alentours, la Compagnie de Beau Vallon Ltée a conçu un plan d’aménagement de cette région très attractive. Outre Pointe d’Esny Le Village, s’y grefferont différents projets visant à contribuer à la revitalisation de l’économie de cette partie de l’île. Le schéma directeur s’articule autour de trois espaces : Pointe d’Esny, Beau Vallon et Riche-en-Eau.

1. Pointe d’Esny : le projet phare de la CBVL

Pointe d’Esny Le Village – un développement sur 168 arpents avec un poumon vert de près de 30 arpents – est sans conteste le projet phare de ce schéma directeur d’aménagement. Développé sous le Property Development Scheme, il compte plus de 500 unités résidentielles (appartements, duplex et villas) qui seront commercialisées aux Mauriciens comme aux étrangers, ainsi que des terrains à bâtir réservés aux Mauriciens, et un Appart hôtel. Pointe d’Esny Le Village a été un des principaux projets présentés au BARNES Luxury Show, tenu à Paris en décembre 2018.

2. Beau Vallon : une région en effervescence

Plusieurs projets d’aménagement sont en cours de développement à Beau Vallon. Tout d’abord, la réalisation des lotissements de Beau Vallon « côté Verger, côté Champs et côté Mer », une des opérations foncières les plus importantes de la région menée par la CBVL totalisant plus de 400 lots sur une superficie de 89 arpents, en toute propriété avec cahier des charges et syndic. Les travaux d’infrastructure viennent d’être achevés.

La CBVL développe également un plan directeur d’aménagement à Beau Vallon afin de maîtriser l’aménagement de cette zone et d’assurer une planification harmonieuse qui réponde aux attentes des habitants de Beau Vallon. L’implantation par Enatt, qui gère Ascencia, d’un centre commercial de 10 000 m2 à Beau Vallon constitue la première phase de ce plan d’aménagement. Le centre commercial, qui nécessitera des investissements d’au moins Rs 650 millions, ouvrira ses portes d’ici fin octobre 2019. La seconde phase sera consacrée à l’aménagement d’un lieu de vie comprenant des espaces résidentiels ainsi que des activités économiques et de loisirs. Cette initiative renforcera l’attractivité de Mahébourg et de sa périphérie.

3. Riche-en-Eau : un cadre exceptionnel

Avec l’objectif de redynamiser le centre de Riche-en-Eau et de faire revivre les petits commerces de proximité en tirant parti de son cadre exceptionnel, la CBVL s’occupe de la commercialisation du lotissement du Ruisseau Tranquille (73 lots en toute propriété avec cahier des charges et syndic) et de la rénovation récente de nombreuses maisons de propriété. Les travaux d’infrastructure démarreront sous peu. De plus, des activités sont organisées afin de mettre en valeur le paysage naturel de Riche-en-Eau. Deux courses cyclistes ont été organisées dans la région avec la Fédération mauricienne de cyclisme (dont une étape du Tour de Maurice), ainsi qu’une course de VTT dans les chassés de la CBVL.

Planets

nos articles

Consultez les archives