Électricité : Moins de consommation, plus de bénéfice

publié le

Diriger un ménage peut coûter moins cher cette année ! À partir de janvier il sera possible de réaliser des économies allant jusqu’à 10% sur les factures d’électricité. En effet, plus votre compteur de la Central Electricity Board (CEB) tournera lentement, plus élevée sera la somme d’argent à bénéficier.

Non, il ne s’agit pas d’un leurre ! Il émane d’une décision de l’État, annoncée par le Premier ministre lui-même lors de son discours du Nouvel An, d’accorder une subvention sur la facture d’électricité destinée à une grande majorité de consommateurs.

Des économies pour 80% de ménages

Le CEB sera ainsi appelé à proposer aux familles mauriciennes, se trouvant dans la classe économiquement défavorisée un barème gradué de subside, à partir d’une grille tarifaire préétablie.

Cette grille est répartie sur quatre paliers de consommation, notamment 110A, 110B, 110 et 120. Quel que soit le palier, les tarifs normaux commencent à partir d’une consommation des premiers 25 kilowattheures. Le taux augmente progressivement sur les trois prochains 25 kilowattheures et finalement sur les prochains 100 kWh. Les consommateurs qui se situent sous les tarifs 110A et 110B bénéficieront d’une subvention maximale de 10% sur leurs factures alors que ceux se trouvant aux catégories 110 et 120 en recevront 7% et 6% respectivement.

Le principe de base est simple. Plus la consommation est inférieure, plus importante est la subvention. Ainsi, ceux se trouvant dans le tarif social de 110A, avec une charge connectée déclarée de 300 watts ou moins obtiendront une remise de 10 %. Cela s’appliquera également à la catégorie 110B.

Le montant qui sera déduit comme subvention figurera sur les factures d’électricité qui seront délivrées en février.

Environ 385 000 foyers représentant approximativement 80% des abonnés résidentiels du CEB sont concernés par cette décision du gouvernement qui s’étalera de janvier à décembre 2022.

À travers cette mesure l’État atteindra deux importants objectifs : soulager le fardeau budgétaire de ceux au bas de l’échelle et encourager une utilisation énergétique judicieuse sur le plan national.