Ciment : Baisse des prix dès octobre 2021

publié le

Les hausses du prix des matériaux de construction, depuis juin 2020, auront fait des mécontents… C’est à la suite de l’intervention du ministère du Commerce, que les principaux acteurs de l’importation de ciment, ont commencé à remédier à la situation. Dans un communiqué émis le 29 septembre dernier, la branche Mauricienne de Lafarge a souligné son engagement de revenir aux prix pratiqués en août dernier sur deux de ses produits : le Baobab Mazik, passe de Rs 147.90 à Rs 139.90, et le Baobab 6, coûtera désormais Rs 134.60 au lieu de Rs 142.90.

Bien qu’impacté par de nombreux facteurs dus à la pandémie, dont la dépréciation de la roupie, l’augmentation du fret et la manque de bateaux, les cimentiers ont travaillé en étroite collaboration avec le ministère afin d’apporter des solutions à cette problématique ayant des conséquences sur la construction de maisons individuelles, ainsi que sur les petits et moyens contracteurs.

« Nous pensons que l’industrie de la construction est un secteur économique clé à Maurice. Nous comprenons les difficultés auxquelles les Mauriciens font face en ce qui concerne les augmentations des frais de construction. C’est la raison pour laquelle la compagnie a décidé que les produits concernés par cette baisse de prix sont les plus adaptés de la gamme Lafarge pour la construction de maisons individuelles, ce qui aura un effet bénéfique sur les coûts de construction à Maurice », indique le communiqué de Lafarge (Maurice).

Effectif depuis le 1 octobre 2021, le changement de prix du ciment concerne également l’entreprise Kolos. Ce dernier a affirmé son engagement d’absorber les coûts du fret sur les prix de deux de ses produits sur une période d’un mois, soit du 1er octobre au 1er novembre. Le tarif de revente de Kolos Eco Plus et Kolos Finish sera revu à une baisse de Rs 8 et Rs 7,70.